Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les aventures de Maëster sur le net
  • Les aventures de Maëster sur le net
  • : Auteur de Bande Dessinée (Fluide Glacial, Le Lombard, Glénat), autodidacte (ça veut dire que je conduis mes doigts tout seul), soupe-au-lait et esthète de l'art.
  • Contact

Ci-dessus

 
J'avais d'abord pensé écrire "Dentiste" (à cause de "email -> ok") mais je me suis dit que cela ferait fuir tout le monde.

 

D'où "Lavabo".

Farfouillage

Le plat du jour


Le Blog de Yal
à découvrir d'urgence.

Yann Lesacher
illustrateur, peintre, croqueur,
un dessineux comme je les aime.
 

ds-1
 Cliquer ici pour sa version de Claudia Cardinale


Dans Les Tiroirs

Texte Libre

Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère, "toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits." Donc, merci de ne pas balancer mes dessins et mes images aux quatre coins de l'internet ou d'ailleurs...

 

Important : Les commentaires étant modérés, ils n'apparaîtront qu'après validation de ma part. Ne vous étonnez pas de ne pas les voir s'afficher immédiatement.

(C'est valable aussi pour l'hypocrite lectrice, ma (moins) semblable, ma soeur... et plus si affinités, et pour les quelques ignares égarés ici, la phrase est empruntée à M. Charles Baudelaire, dans ses bien jolies "Fleurs du Mal")

Sur La Table

24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 16:46


Les experts de la commission Attali
suggèrent de supprimer le principe
de précaution
de la Constitution...


Attali.jpg




.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maëster - dans Actu qui tue
commenter cet article

commentaires

JKr 25/10/2007 14:24

[Je ne sais pas pourquoi le lien n'est pas passé]

Maëster 25/10/2007 15:00

Il ne passe toujours pas, vous devez utiliser des balises qui le rendent impropre, je le recopie ici : http://www.ifrap.org/0-ouvrirlesite/Enquete-Attali-tout-faux.htm

Arnaud 25/10/2007 13:36

Ah oui... j'ai oublié de dire... la partie sur le principe de précaution a été finalement retirée du rapport final rendu à Sarko...

Maëster 25/10/2007 14:01

Faut-il y voir la néfaste influence des réactions de la plèbe de comptoir ?

Arnaud 25/10/2007 13:24

Je ne prétends pas être plus intelligent que les autres intervenants (encore que... pour celui qui est juste au dessus de mon post précédent...), je dis juste qu'en général, je cherche à me renseigner avant de m'exprimer.Une source ? par exemple: http://www.challenges.fr/20071012.CHA1846/la_commission_attali_serait_contre_le_principe_de_preca.htmlJe cite: Les membres de la commission voient dans ce principe "un frein majeur à la croissance". "Pour croître, notre économie ne peut plus se contenter de copier le modèle américain, comme au cours des Trente Glorieuses, elle doit innover", résume ainsi l'un de ses membres. "Or, dans l'innovation, il y a forcément une part d'incertitude, un risque à assumer". "Avec le principe de précaution nous n'aurions pas eu d'antibiotiques -trop risqué à créer- pas d'Internet -par crainte des images pédophiles- sans parler des voitures...", estime même un autre membre. Cependant, un des membres de la commission souligne qu'il n'est pas opposé à ce que "le principe de précaution soit inscrit dans le droit, à condition qu'il soit bien encadré et établi pour quelques cas précisLes journalistes étant des feignants incapables de lire un document de plus d'une page ont traduit la proposition de retirer le principe de précaution de la constitution par: "Jacques Attali est contre le principe de constitution", limite on l'accuserait d'être un empoisonneur, vous voyez...Mais la réalité est un peu plus complexe...

Maëster 25/10/2007 13:59

Vous-même tombez allègrement dans le travers que vous dénoncez... Je vous cite : "Jacques Attali est contre le principe de constitution". Alors qu'il (ou plutôt les experts de la commission qui porte son nom) remet en cause le "principe de précaution" (et non de constitution). Vous voilà gagné par la feignantise journalistique... Bientôt le pastis... Par ailleurs, l'argument spécieux du "principe de précaution" qui aurait empêché les antibiotiques ou les voitures est démonté dans le lien fourni avec le dessin. Pour mémoire ou pour les feignants, je cite donc le Docteur Joël Spiroux, "médecin généraliste, expert en santé environnementale et membre du Comité de recherche et d'information indépendant sur le génie génétique (Criigen)" : "Si le principe de précaution avait été adopté dès le départ pour les antibiotiques, on aurait évité d'en donner comme activateur de croissance dans les élevages ; on aurait évité d'en donner aux patients à tort et à travers et on aurait ainsi minimisé la résistance aux antibiotiques. Quant aux voitures, pourquoi les a-t-on laissé rouler à 180 ou 200 km/h alors qu'on savait le danger que cela représentait ?"Confondre le "principe de précaution" avec un frein au progrès relève de la désinformation, comme on objectait naguère aux militants anti-nucléaire que c'était ça ou le retour à la bougie. J'ajoute que selon vos propres dires et vos propres sources, c'est l'un des membres de la commission et non la commission elle-même qui se dit "pas opposé" à voir ce principe inscrit dans la loi. Ne prenons pas la partie pour le tout...

Arnaud 25/10/2007 12:03

Eh ben !... Ils ont toujours la forme, les commentateurs de chez Maester !Ca sent bon la discussion de comptoir, les réflexions philosophiques devant son 4ème pastis...Juste pour info (oui, parce que se renseigner avant de parler c'est bien...), Attali n'a jamais dit qu'il fallait balancer le principe de précaution aux oubliettes, mais que son expression devait se faire dans la loi, et non pas dans la constitution.La loi présente l'avantage d'être précise, contrairement à la constitution qui est beaucoup plus aveugle et sujette à de multiples interprétations.

Maëster 25/10/2007 12:35

Plutôt que dénigrer le niveau des interventions (qui ne vaudra certainement jamais le vôtre) des commentateurs (et l'influence du Pastis), vous devriez citer des sources car je pense que nous n'avons pas les mêmes lectures. Cela contribuerait à élever le débat du comptoir jusqu'à votre élévation de pensée. Allez, je vous montre (je suis bien bon) : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/economie/20071012.OBS9370/la_commission_attali_contrele_principe_de_precaution.html?idfx=RSS_notrhttp://fr.news.yahoo.com/ap/20071024/tpl-environnement-grenelle-verts-voynet-cfb2994_1.htmlhttp://corinnelepage.hautetfort.com/archive/2007/10/16/principe-de-precaution-quelle-mouche-a-t-elle-pique-la-commi.htmlhttp://tf1.lci.fr/infos/economie/conjoncture/0,,3570925,00-principe-precaution-frein-croissance-.html

JKr 25/10/2007 10:36

En effet, il y aurait longtemps que ce brillant expert (artisan des années Mitterrand avec d'autres, fasciné par le maoisme) aurait débarrassé le plancher. Quelque pistes pour ceux qui n'ont pas plus de mémoire que ça:  Enfin, il a trouvé en Sarkozy un autre gogo semi-inculte fasciné par ce monde à part que l'on nomme gauche-caviar...JKr