Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les aventures de Maëster sur le net
  • Les aventures de Maëster sur le net
  • : Auteur de Bande Dessinée (Fluide Glacial, Le Lombard, Glénat), autodidacte (ça veut dire que je conduis mes doigts tout seul), soupe-au-lait et esthète de l'art.
  • Contact

Ci-dessus

 
J'avais d'abord pensé écrire "Dentiste" (à cause de "email -> ok") mais je me suis dit que cela ferait fuir tout le monde.

 

D'où "Lavabo".

Farfouillage

Le plat du jour


Le Blog de Yal
à découvrir d'urgence.

Yann Lesacher
illustrateur, peintre, croqueur,
un dessineux comme je les aime.
 

ds-1
 Cliquer ici pour sa version de Claudia Cardinale


Dans Les Tiroirs

Texte Libre

Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère, "toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits." Donc, merci de ne pas balancer mes dessins et mes images aux quatre coins de l'internet ou d'ailleurs...

 

Important : Les commentaires étant modérés, ils n'apparaîtront qu'après validation de ma part. Ne vous étonnez pas de ne pas les voir s'afficher immédiatement.

(C'est valable aussi pour l'hypocrite lectrice, ma (moins) semblable, ma soeur... et plus si affinités, et pour les quelques ignares égarés ici, la phrase est empruntée à M. Charles Baudelaire, dans ses bien jolies "Fleurs du Mal")

Sur La Table

4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 11:44



Au cours de la campagne pour les élections municipales,
Rama Yade, la sémillante Secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme
venue apporter son soutien à Georges Mothron, maire sortant d’Argenteuil (95),
a légitimé l'utilisation dans cette commune du Malodore, un "répulsif anti-SDF"
(sic) avant de parler deux jours plus tard d'un "malentendu".


undefined


.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maëster - dans Actu qui tue
commenter cet article

commentaires

shamanphenix 05/03/2008 23:33

Plus je l'entends parler, moins je la trouve belle.Je sais, je ne suis pas objectif, j'apprécie souvent la beauté d'une personne à l'aune de ce que je pense d'elle (vous n'imaginez même pas comment est-ce que je vois Boutin...)Quant au "A gauche ils ne m'aiment pas parcequ'ils sont racistes.", c'est un "argument" de pleureuse ridicule. On dirait Royal qui se défendait d'utiliser sa féminité comme d'un étendard, puis la pronait pour faire montre de sa différence et s'en servait ensuite pour justifier les attaques à son égard.La politique française, un cirque. Vivement qu'un leader émerge à gauche...

Manuel 05/03/2008 18:24

J'aime la tête que vous lui avez faite. On dirait qu'elle va dire: Phone Home

Félicien 05/03/2008 12:24

Ils jouent au Poker en somme, dans leurs paroles.

Marcel 05/03/2008 12:20

Pendant longtemps, à l'époque où le Parisien Libéré était l'un des  porte-étendard du racisme, je m'étonnais de voir des immigrés (noirs ou nord africains) lire ce torchon.Depuis, ayant suivi quelques modestes cours de psychologie et lu pas mal sur le sujet, j'ai appris que l'esprit humain pouvait être la proie de perversions diverses autant que surprenantes.Après la mégalomanie délirante de notre bien aimé Très Petit Père du Peuple (seule explication, selon moi, à ses frasques), voici un exemple du même tonneau que celui des nord africains lisant le torchon cité plus haut.La haine de soi est vraiment une chose terrible. Il paraît que ça se soigne et, vu son entourage bling-bling, la dame ne devrait pas avoir de difficulté financière pour s'attacher les services d'un divan à la mesure de sa maladie. Comme si la beauté, la couleur de peau ou l'origine ethnique pouvaient être un bouclier contre les critiques.  Et pourtant ! Comme il est difficile et périlleux pour le citoyen lambda d'exercer son droit à la critique dès lors qu'elle s'exerce à l'égard de gens malhonnêtes qui argueront qu'on les critique pour ce qu'ils sont afin d'éviter qu'on parle de ce qu'ils font ! Critiquer les crimes d'un dictateur africain vous vaudra d'être taxé de racisme.Critiquez les tortures, viols et assassinats de civils par l'armée d'Israël et vous voilà antisémite.Osez rappeler les innombrables crimes commis par l'Eglise romaine au cours de l'histoire et vous voilà transformé en "raciste anti-chrétien" (si ! si ! je vous jure, ça existe !)Critiquez un handicapé de la verticalité qui se torche avec la Constitution et vous voilà coupable de discrimination.Critiquez Rama Yade et vous voilà coupable de racisme, de machisme et de "racisme anti-jeune" (celui-là il fallait avoir le culot de l'inventer) en un seul lot (faut le faire !).Peu importe ce que vous critiquez ou la pertinence des critiques, c'est le principe totalitaire qui s'applique.C'est le même terrorisme intellectuel que celui pratiqué par les "nouveaux philosophes".Pfff ! Non mais... j'te jure... où va-t-on ?

Maëster 05/03/2008 12:30

Pfff ! Non mais... j'te jure... où va-t-on ?Moi, je vais manger.

astribzz 05/03/2008 11:54

Alors soit elle assume ce qu'elle dit, soit elle n'a rien a foutre au gouvernement, qu'elle soit noire, blanche ou verte a petits pois, franchement elle vaut pas un caramel même au beure salé !

Maëster 05/03/2008 12:00

Hélas, cela semble une stratégie fort répandue actuellement, notamment au gouvernement (pour plaire au chef ?) ; on dit une énormité et, suivant les réactions, on recule un peu (ou pas si ça passe) dans les jours suivants.