Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les aventures de Maëster sur le net
  • Les aventures de Maëster sur le net
  • : Auteur de Bande Dessinée (Fluide Glacial, Le Lombard, Glénat), autodidacte (ça veut dire que je conduis mes doigts tout seul), soupe-au-lait et esthète de l'art.
  • Contact

Ci-dessus

 
J'avais d'abord pensé écrire "Dentiste" (à cause de "email -> ok") mais je me suis dit que cela ferait fuir tout le monde.

 

D'où "Lavabo".

Farfouillage

Le plat du jour


Le Blog de Yal
à découvrir d'urgence.

Yann Lesacher
illustrateur, peintre, croqueur,
un dessineux comme je les aime.
 

ds-1
 Cliquer ici pour sa version de Claudia Cardinale


Dans Les Tiroirs

Texte Libre

Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère, "toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits." Donc, merci de ne pas balancer mes dessins et mes images aux quatre coins de l'internet ou d'ailleurs...

 

Important : Les commentaires étant modérés, ils n'apparaîtront qu'après validation de ma part. Ne vous étonnez pas de ne pas les voir s'afficher immédiatement.

(C'est valable aussi pour l'hypocrite lectrice, ma (moins) semblable, ma soeur... et plus si affinités, et pour les quelques ignares égarés ici, la phrase est empruntée à M. Charles Baudelaire, dans ses bien jolies "Fleurs du Mal")

Sur La Table

11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 12:34



A ne pas rater ce soir sur Arte à 21h
le reportage de
Marie-Monique Robin
sur Monsanto, le principal fabricant
de maïs transgénique (et aussi de
"l'agent orange" utilisé au Viêt Nam).


undefinedLe blogue de Marie-Dominique Robin
(où elle répond aux attaques de l'AFIS, notamment)



.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maëster - dans Actu qui tue
commenter cet article

commentaires

GPI 14/03/2008 11:43

Alfred: L'autre point qui m'a énervé, c'est d'entendre certains critiques parler des OGM (en général) comme bons ou mauvais. C'est absurde: chaque OGM, chaque construction a ses spécificités, chacun est presque une nouvelle espèce, dire que les OGM sont bons ou mauvais, c'est comme de dire que (toutes) les plantes sont bonnes ou mauvaises à manger!

Là n'est pas la question, PAS DU TOUT, vous vous trompez de problème! (sciemment?)
Le point n'est mˆme pas de discuter de la toxicité des molécules produites par certains gènes OGM tel le BT ou les pesticides sélectifs.

Le vrai danger c'est que "l'ecosystème" des gènes naturels est immensément complexe, des CENTAINES DE MILLIERS de gènes répartis entre toutes les espèces, et que, suite à des centaines de millions d'années d'évolution toute cette "soupe" est en équilibre (précaire qui plus est).
Le variantes génétiques naturelles que nous considérons comme "bénéfiques" car elles produisent des traits et qualités qui nous conviennent, ne sont là que par ce que dans le contexte global de tout le vivant, depuis les virus jusqu'aux éléphants et baobabs elles sont capables de "défendre leur bifteck", c'est à dire de se reproduire via la survie des hôtes dont elles sont le patrimoine génétique.
Si nous introduisons et promouvons des gènes "nouveaux et intéressants" (à court terme et à courte vue...) nous perturbons des équilibres DONT NOUS IGNORONS TOUT et ceci bien plus qu'avec des produits chimiques "de base" qui sont d'une complexité bien moindre dans leurs effets et dont a eu l'occasion de constater les ravages dans de nombreux cas.
Le gros problème c'est LE FACTEUR TEMPS, il faut du temps pour que les effets pervers (ou bénéfiques d'ailleurs) IRREVERSIBLES se révèlent et ce n'est pas compatible avec l'échelle de temps de la bourse et de l'année fiscale.
Mais rassurons nous, d'ici 4 ou 5 millions d'années la nature aura nettoyé tout ça, et nous avec...

Paul Boyer 14/03/2008 11:28

Le commentaire d'Alfred me fait réagir, en particulier, le cite: "un Bac C n'est peut-etre pas toujours suffisant pour comprendre toutes les complexités des plantes transgéniques". Il s'agit en effet d'un argument que l'on retrouve souvent dans ce type de dossiers, et qui s'apparente à l'argument monarchiste classique selon lequel "le peuple est trop bête pour savoir ce qui est le mieux pour lui".Evidemment, la compréhension du détail des techniques et des mécanismes mis en jeu par telle ou telle manipulation génétique, encore en cours de recherche n'est pas à la portée de tout le monde, même avec un formation scientifique de base. Par ailleurs, un chercheur compétent sur un OGM ne le sera pas forcément sur un autre tellement le sujet est pointu dans certains aspects.Néanmoins, cette complexité des dossiers d'autorisation est à mon sens une preuve que la technique des OGM n'est pas encore bien maîtrisée. "ce qui se conçoit aisément s'énonce clairement, et les mots pour le dire viennent facilement". (Boileau).Etre démocrate, c'est aussi accepter que l'on doive prendre le temps de comprendre suffisamment quelque chose pour pouvoir l'expliquer au peuple et que le peuple ainsi 'éclairé' puisse ainsi décider. Tant que l'on n'aura que des arguments du type 'les études scientifiques montrent...' alors qu'il existe des avis scientifiques divergents, le peuple sera inquiet. L'Histoire montre que le peuple a plus souvent raison que les 'experts', c'est là tout le sens de la démocratie. Si les experts sont convaincus, il leur reste à convaincre le peuple, et pour cela il leur faut expliquer, en langage simple, ce que sont les OGM qu'ils veulent autoriser, leurs risques et leurs avantages.Et pour revenir au fond du problème, le fait d'avoir ou non la compétence pour effectuer une revue scientifique des études publiées n'est pas forcément nécessaire pour se donner une idée de leur validité, ainsi qu'il n'est pas nécessaire de savoir conduire une voiture pour juger qu'un conducteur est un chauffard.Enfin, le bac C est un niveau scientifique bien supérieur à celui de la grande majorité des parlementaires et des politiques qui défendent les OGM aujourd'hui. L'argument peut donc se retourner simplement, ce qui est une autre caractéristiques des arguments creux.

Maëster 14/03/2008 11:42

Merci d'énoncer si clairement et si tranquillement des arguments aussi pertinents.

GPI 14/03/2008 11:11

Un site dédié à Monsanto qui regroupe les liens utiles: Ce site a pour vocation de relayer et de diffuser les informations révélées par l’enquête de Marie-Monique Robin.

Alfred 13/03/2008 19:23

Cher Maitre,Je ne doute pas des bonnes intentions de l'auteur de ce reportage, mais je me méfie un peu de ces chevaliers blancs qui sous prétexte qu'ils défendent "le Bien", ont tendance à considérer toutes les critiques à leur égard comme des blasphèmes. Certaines des critiques de l'AFIS ne me semblent pas complètement infondées, et contrairement à ce que réplique cette dame, un Bac C n'est peut-etre pas toujours suffisant pour comprendre toutes les complexités des plantes transgéniques, surtout quand le doctorant moyen ne s'aventurerait pas à le faire sans une mise à jour sérieuse de ses connaissances.L'autre point qui m'a énervé, c'est d'entendre certains critiques parler des OGM (en général) comme bons ou mauvais. C'est absurde: chaque OGM, chaque construction a ses spécificités, chacun est presque une nouvelle espèce, dire que les OGM sont bons ou mauvais, c'est comme de dire que (toutes) les plantes sont bonnes ou mauvaises à manger! Moi-même j'adore la doucette, mais je laisse la belladone aux suicidaires :D. De même, chaque OGM a ses particularités, chaque OGM est une nouvelle espèce en soit qui peut être vertueuse ou néfaste.Ces critiques s'appliquent aussi d'ailleurs au "mont de santé", dont l'objectif est d'abord de vendre à profit. Le reste n'est que marketing. A nous de l'inciter à lui faire respecter la loi. Et en cela j'admire votre dessin :)De meme, la FNS EA, l'A FIS et autres ont leurs intérets et leur connaissances du problème. Pas nécessairement des "éventuelles subtantielles subventions à la clé" (juste peut être une vision à plus court terme... ou d'autres éléments...).Tout ça pour dire que je suis d'accord avec les inquiétudes de cette dame, mais je crois que son reportage aurait gagné à tenir compte des critiques faites à son égard. Ca lui aurait peut-etre permis de convaincre ceux que son actuel reportage laisse septique, avec sa tendance à hurler au loup.

Maëster 14/03/2008 01:42

Parfois, dans l'urgence, il est salutaire de crier au loup.

Christophe Noisette 13/03/2008 15:09

Bonjourle dvd est proposé à la vente sur le site d'Inf'OGM, Arte ayant accepté de nous faire une ristourne pour que cette vente puisse nous permettre de dégager un peu d'autofinancement. Pour le commander : http://www.infogm.org/catalog/product_info.php?products_id=47Inf'OGM cherche à rester indépendant des lobbys et des groupes de pression. Inf'OGM propose une information vérifée, contextualisée, référencée sur tous les enjeux liés aux OGM. CordialementChristophe Noisette