Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les aventures de Maëster sur le net
  • Les aventures de Maëster sur le net
  • : Auteur de Bande Dessinée (Fluide Glacial, Le Lombard, Glénat), autodidacte (ça veut dire que je conduis mes doigts tout seul), soupe-au-lait et esthète de l'art.
  • Contact

Ci-dessus

 
J'avais d'abord pensé écrire "Dentiste" (à cause de "email -> ok") mais je me suis dit que cela ferait fuir tout le monde.

 

D'où "Lavabo".

Farfouillage

Le plat du jour


Le Blog de Yal
à découvrir d'urgence.

Yann Lesacher
illustrateur, peintre, croqueur,
un dessineux comme je les aime.
 

ds-1
 Cliquer ici pour sa version de Claudia Cardinale


Dans Les Tiroirs

Texte Libre

Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère, "toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits." Donc, merci de ne pas balancer mes dessins et mes images aux quatre coins de l'internet ou d'ailleurs...

 

Important : Les commentaires étant modérés, ils n'apparaîtront qu'après validation de ma part. Ne vous étonnez pas de ne pas les voir s'afficher immédiatement.

(C'est valable aussi pour l'hypocrite lectrice, ma (moins) semblable, ma soeur... et plus si affinités, et pour les quelques ignares égarés ici, la phrase est empruntée à M. Charles Baudelaire, dans ses bien jolies "Fleurs du Mal")

Sur La Table

7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 18:41





C'est injuste mais voilà pourquoi
la flamme olympique ne passera
pas par Bruxelles.







.


Partager cet article

Repost 0
Published by Maëster - dans Actu qui tue
commenter cet article

commentaires

Fred Boot 14/04/2008 11:19

Je suis juste de plus en plus critique envers les contradictions d'une sensibilité politique où je pense me situer, j'ai donc employé "forces de gauche" car cela ne vous concerne pas uniquement. De plus, désolé d'appuyer là où cela peut faire mal mais les apparences ne sont que ce qu'elles sont, pour les moines tibétains itou. Comment le regard critique peut-il s'attacher autant à l'apparence ??? C'est dingue...Bah, désolé de vous emmerder avec ces considérations. Je vous les brise parce que je me retrouve dans vos bédés alors que je trouve parfois vos arguments faiblards sur ce blog. Rien de pire qu'un fan qui se croit permis de critiquer, je sais. Rien de mieux qu'un blog public pour ramener ce genre de tordus malheureusement ;) De mon humble point de vue, je suis très loin de voir dans l'histoire de gentils tibétains d'un côté et de méchants chinois de l'autre. Le fait de vivre en Asie et d'être marié à une chinoise peut aider à cela certainement.J'espère que cette divergence de point de vue et cette critique ne masqueront pas la cordialité de mon ton, très sincèrement.

Maëster 14/04/2008 11:45





Pas d'inquiétude, je trouve même vos interventions très intéressantes.

Simplement, je ne suis pas "pro-moines tibétains", mais juste un peu critique envers un pays, la Chine, qui ne me semble pas un modèle de vertu (notamment en matière de droits de l'homme et de
droits des animaux, on pourrait en parler aussi). Cela ne signifie pas que j'absous d'avance les "gentils moines".

La photo dont j'ai parlée (et que je n'ai pas brandie comme preuve irréfutable de la duplicité des chinois) nous rappelle simplement qu'il faut effectivement se méfier des apparences, et que les
images peuvent cacher leur réalité, voire être manipulées, mises en scène ou fabriquées (vive Photoshop).

Les images que l'on a pu voir de moines tibétains (supposés pacifistes) en train de saccager des magasins chinois au Tibet (malgré la présence militaire) peuvent très bien être trafiquées. C'est
UNE hypothèse. Comme cette photo peut signifier bien autre chose que cette mise en scène (un film, une fête de fin d'année à la caserne, l'heure de la lessive avec des militaires apportant leurs
draps qui auraient ensuite été colorisés en robes de moine par des esprits taquins...).

Quoi qu'il en soit, la violence de la répression militaire chinoise semble avérée, et c'est surtout de cela dont je parle dans mes dessins.


Fred Boot 14/04/2008 02:19

"This photo was apparently made when monks refused to play as actors in a movie, so soldiers were ordered to put on robes. (Ceci n'est pas un 'mouvement tactique' inhabituel de la part du gouvernement chinois, comme on peut le voir sur la couverture arrière du rapport 2003 du Tibetan Centre for Human Rights and Democracy. Cette photo semble avoir été prise lorsque des moines ont refusé de jouer dans un film, de sorte que des soldats ont reçu instruction de porter ces robes.)"Lu sur le site pro-indépendantiste http://buddhism.kalachakranet.org/chinese-orchestrating-riots-tibet.htmOui, les méchants chinois ne sont pas les seuls à utiliser les coups bas.Sinon je ne comprends pas, Maester, comment vous pouvez donner le bénéfices du doute aux bouddhistes. Dans ce cas, pourquoi pas aux cathos, aux mollahs et j'en passe ? Pourquoi cette anti-cléricalisme à deux vitesses, chose que je retrouve dans pas mal de forces de gauche en France ? Méconnaissance des moines en robe orange et de l'Asie ?

Maëster 14/04/2008 10:45





Je suis une force de gauche ? Ouahou.


A part ça, j'accorde pour l'instant le bénéfice du doute aux moines tibétains qui s'opposent à la répression de l'armée chinoise parce que j'accorde plus volontiers le bénéfice du doute à quelqu'un
qui s'oppose en robe et pieds nus à des militaires casqués et armés.

Un vieux réflexe. (De gauche, probablement)


Marcel 12/04/2008 02:50

Petit Scarabée : Rappelons que les religions (en latin religiere ce qui relie) sont censees relier les hommes..Non. C'est un ensemble de règles auxquelles les hommes doivent se soumettre pour être en relation avec leur divinité.Je n'ai pas envie de m'embourber dans un débat stérile.Il est inutile de tenter de discuter rationnellement (c'est à dire par l'exercice de la raison) du fait religieux.La religion (au sens large qui inclut aussi les "religions" laïques genre Führer, Duce, Premier Consul, Grand Timonier et Petit Père des peuples ou Tonton) repose sur les inébranlables piliers de la croyance, laquelle plonge ses racines dans l'ignorance.A partir du moment où l'on avance comme des certitudes historiques ce qui n'est rien d'autre que des légendes qu'aucun témoignage fiable (c'est-à-dire non partisan) ne permet de vérifier, il est inutile d'argumenter.Il y a des années que l'analyse scientifique du tissu a prouvé que le suaire de Turin est une fabrication de la fin du 13ème siècle ou du début du 14ème.Mais les croyants continuent et continueront de crier au complot parce qu'ils ont besoin de donner un fondement "objectif" à leurs croyances, leurs superstitions. Donc, pour paraphraser Audiard : Touche pas aux grigrisQuand aux crimes commis au nom de telle ou telle croyance, ils auraient été commis de toute façon, y compris au nom d'une autre, les religions n'étant là que pour légitimer les crimes que l'être humain commet depuis la nuit des temps et continuera de commettre jusqu'à la fin des temps.La religion est le refuge des pauvres d'esprits incapables de se conduire décemment sans l'image d'un Père tutélaire armé de ses foudres vengeresses.Quant à ceux qui croient que ce sont les religions qui ont formé les codes moraux qui rendent possible la vie en société : Tu ne tueras point, tu ne convoiteras pas le bien d'autrui (et encore moins le cul de sa femme !), ils se gourent complètement. C'est le contraire qui s'est produit : les religions ont récupéré l'héritage culturel qui a permis à l'espèce humaine de survivre malgré ses tares.Le rôle de la religion est, de tout temps, de conforter le pouvoir temporel qui, en échange, soutiendra cette religion.Et si le pouvoir temporel ne renvoie pas l'ascenseur ou oeuvre pour la liberté de conscience, la religion combattra ce pouvoir temporel comme les cathos ont combattu le pouvoir d'Henri IV, par exemple.Sur les rapports entre les deux pouvoirs Le chevalier, la femme et le prêtre de Georges Duby donne un éclairage intéressant et facile d'accès.Bien sûr, rien n'est jamais si simple : il y a des athées criminels comme il y a des croyants angéliques.Mais la norme religieuse reste la légitimation des crimes du pouvoir temporel en place : "Got mit Uns" gravé sur le ceinturon des SS"Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens" phrase célèbre à Albibénédiction des armées de Mussolini par Pie XII qui protégea les nazis après la guerresoutien sans faille de l'église espagnole à Franco et à ses crimesj'en passe et de plus atroces encore.Le monde se porterait bien mieux sans religion, mais ça supposerait que l'être humain devienne intelligent.On peut toujours faire le Pari de Pascal, mais personnellement je me dis :"Si Dieu existe il a intérêt à avoir une putain de sacrée bonne excuse !"Le Maître : Pour le Tibet, donc, une solution d'indépendance ou d'autonomie ne signifierait pas nécessairement qu'il faudrait en revenir à ce qui se pratiquait avant l'intervention chinoise.On nous a déjà fait le coup avec l'Iran dont le Shah persécutait le pôv' Rominet, pardon ! je voulais écrire Khomeiny (ça se prononce presque pareil). On voit le résultat !Le Maître : Le Dalaï Lama actuel a également évolué, me semble-t-il, par rapport à la religion bouddhiste telle qu'elle s'entendait et se pratiquait aux siècles passés...Le rusé matou s'adapte aux circonstances, tout comme Khomeiny en France qui fricotait avec la gauche et assurait qu'il voulait donner le pouvoir au peuple.Petit Scarabée : Les francais ont une nouveauté culinaire, la flamme-quiche: composée d'un sportif francais et de sa torche olympique eteinte. Le plat se mange froid, la gamelle est comprise.A ne pas confondre avec une autre specialite celle-ci est une version tarte, cela va de soie comme on dit a Lyon.Excellentissime !!!!!!Le Maître : Et voilà le bel esprit de clocher qui réapparaît. C'est quand même curieux, ce désir d'appartenance à une tribu et ce rejet de l'autre parce qu'il est différent.De notre infiniment regretté G. Brassens, le dernier couplet deLa ballade des gens qui sont nés quelque partMon dieu qu'il ferait bon sur la terre des hommesSi on y rencontrait cette race incongrueCette race importune et qui partout foisonneLa race des gens du terroir des gens du cruQue la vie serait belle en toutes circonstancesSi vous n'aviez tiré du néant tous ces jobardsPreuve peut-être bien de votre inexistenceLes imbéciles heureux qui sont nés quelque partLes imbéciles heureux qui sont nés quelque part

Maëster 12/04/2008 10:50




Il me semble qu'il manque un N' de négation :
"qu'il ferait bon sur la terre des hommes
Si on N' y rencontrait cette race incongrue
Cette race importune et qui partout foisonne
La race des gens du terroir des gens du cru "

A vérifier.

Quant au Dalaï Lama (" Le rusé matou s'adapte aux circonstances, tout comme Khomeiny en France"), accordons-lui
le bénéfice du doute et la présomption d'innocence pour l'instant. Mais je ne crois pas qu'il parviendra un jour au "pouvoir" pour nous confirmer ou nous infirmer dans cet espoir.

J'ai reçu par mail une intéressante photo (présentée comme une "photo satellite prise le 20 mars par l'Agence de communication de Grande Bretagne" à laquelle je ne sais quel crédit accorder)
montrant une distribution de tenues de moines tibétains à des soldats chinois, ce qui accréditerrait la thèse d'une manipulation de l'armée chinoise dans les violences imputées aux
tibétains... 


Tempus Fugit 10/04/2008 16:16

Erreur : un bruxellois est un bruxellois, pas un wallon. La Région Wallonne et la Région Bruxelles-Capitale sont deux entités distinctes. Un bruxellois est francophone (et non wallon) ou néerlandophone selon la langue qu'il pratique. Un wallon est francophone ou germanophone. Un flamand est néerlandophone. Le jour où les français comprendront ça, ils n'auront plus besoin de tourner "Bienvenue chez les Ch'tis" chez les flamands. Allez, les gars, courage, on veut bien vous expliquer, mais il faudra que vous preniez un peu de temps pour nous écouter, une fois...

Sylviane 09/04/2008 16:31

Je rebondi bcp et après je m'étonne que je suis à la bourre...Haedsign; dirrais-tu ça si depuis que tu est petit tu dois apprendre à maitrisé deux langues germanique: le néerlandais et l'allemand; alors que ta francophonie te pousse vers des langues latines...Te retrouver à travailler dans cette belle capitale avec des gens qui ont la discourtoisie de parler de toi dans une langue que tu maitrise mal alors que tu fais l'effort d'apprendre cette langue...Lorsque je barraguine l'anglais avec des anglophones; même si ils se marrent bien; jamais auncuns d'eux ne m'a dit que je ne faisais pas assez d'effort pour aller vers "l'autre"...Je suis conciante que par le passé il y a eu des injustices envers les flammands; notament les combattants; mais il faut reconnaitre qu'au Nord ils y a certains extrémistes qui font peu d'effort pour aller vers l'autre...Dans ces conditions se rendre compte qu'on à la chance de vivre dans un pays multiculturels deviens difficile. Demande donc au wallons qui vivent dans une "commune à facilité" si ils sont récompensé d'aller vers l'autre? Bien sur la majorité des flammands sont modérrer; mais quand on vois notre premmier ministre issus d'un couple mixte qui ne connais même pas l'hymne nationnal en français; il y a de quoi se poser des question sur "l'échange culturel"!