Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Les aventures de Maëster sur le net
  • : Auteur de Bande Dessinée (Fluide Glacial, Le Lombard, Glénat), autodidacte (ça veut dire que je conduis mes doigts tout seul), soupe-au-lait et esthète de l'art.
  • Contact

Ci-dessus

 
J'avais d'abord pensé écrire "Dentiste" (à cause de "email -> ok") mais je me suis dit que cela ferait fuir tout le monde.

 

D'où "Lavabo".

Farfouillage

Le plat du jour


Le Blog de Yal
à découvrir d'urgence.

Yann Lesacher
illustrateur, peintre, croqueur,
un dessineux comme je les aime.
 

ds-1
 Cliquer ici pour sa version de Claudia Cardinale


Dans Les Tiroirs

Texte Libre

Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère, "toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits." Donc, merci de ne pas balancer mes dessins et mes images aux quatre coins de l'internet ou d'ailleurs...

 

Important : Les commentaires étant modérés, ils n'apparaîtront qu'après validation de ma part. Ne vous étonnez pas de ne pas les voir s'afficher immédiatement.

(C'est valable aussi pour l'hypocrite lectrice, ma (moins) semblable, ma soeur... et plus si affinités, et pour les quelques ignares égarés ici, la phrase est empruntée à M. Charles Baudelaire, dans ses bien jolies "Fleurs du Mal")

Sur La Table

10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 11:59




Sois secrétaire d'Etat et tais-toi.
C'est du moins le message
que fait passer le Gouvernement.








.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Paul Boyer 17/04/2008 10:00

cela prend un X quand il s'agit de cuisineCa peut aussi être classé X quand ça ne parle pas de cuisine...

snut 12/04/2008 12:11

en meme temps, c'est une habitude de notre gouvernement..voir cecihttp://www.snut.fr/index.php/2008/04/11/1059-fillon-le-vrai-chef-cuistot-du-gouvernement

Maëster 12/04/2008 14:24





Fillon, maître-queux (car cela prend un X quand il s'agit de cuisine) ?


Sylvain 11/04/2008 23:10

Bonsoir,On retrouve bien votre patte là-dedans...ces yeux un peu exorbités, mais à la fois tellement beaux. C'est d'ailleurs ce qui, de prime, attire notre attention...On a sûrement dû vous poser la question un bon nombre de fois, mais je me lance quand même :Quand vous dessiner, faites-vous très attention aux "règles de base du dessin" (technique des ovales ou des bâtons, ligne d'horizon et de fuite...) ou alors, comme on dit maintenant, vous vous lâchez et vous y aller à l'"arrache" ?Merci de nous faire partager tout ceci,A+

Maëster 12/04/2008 10:34





Puisqu'il est beaucoup question ici des OGM, je vous répondrai que j'y vais "à l'arrache". L'intuition est souvent bonne conseillère et tout cel est fait intuitivement. Je parle bien évidemment des
dessins de ce blogue, pour les BD, c'est autre chose, il y a à la fois beaucoup d'instinctif et de la construction.

Le principal est que le dessin tienne debout en lui-même.



krap 11/04/2008 19:03

Elle a un petit coté Agnes Jaoui cette dame.

Maëster 11/04/2008 20:25




Quelque chose dans le regard, oui.


Marcel 11/04/2008 16:46

Paul Boyer : Espérons seulement que le prochain gouvernement aura la sagesse de revenir en arrière s'il en est encore temps.NON ! Le problème des OGM est justement qu'il ne peut y avoir de marche arrière !C'est même la principale raison de s'y opposer : une fois un gène mutant lâché dans la nature on ne peut plus le stopper.On devrait classer le fait de disséminer des OGM comme crime contre l'humanité mais les intérêts économiques des riches auront toujours la priorité sur toute autre considération de bien public.Paul Boyer : Je propose la technique des 'contre feux', en semant des OGM interdits en France dans les champs d'OGM autorisés, afin que les récoltes ne soient pas exploitablesExemple type de la fausse bonne idée pour la raison précitée.De plus rien n'empêcherait les responsables de décider que cette "pollution" ne serait pas une entrave à la commercialisation, quitte à falsifier la réalité en masquant cette pollution.Après tout il paraît qu'il y a moins de 10 % de chômeurs en France et une majorité de crétins (ou de salauds ?) croit ces chiffres ou fait semblant d'y croire, par paresse intellectuelle ou intérêt personnel.Alors une falsification de plus ou de moins...Paul Boyer : dès fois, je me prends à douter de mes convictions démocratiques.La démocratie est un leurre.Pour fonctionner elle suppose une information claire et indépendante de TOUS les pouvoirs (particulièrement économique) ainsi qu'une instruction et une éducation égales pour tous (sans même parler des capacités intellectuelles de ceux qui votent).On en est très loin et ceux qui détiennent le pouvoir n'y ont pas intérêt.De plus, actuellement, ceux qui détiennent réellement le pouvoir ne sont pas ceux pour qui l'on vote puisque ceux-ci se sont délibérément privés des moyens d'exercer la volonté du peuple en abandonnant lesdits moyens à ceux qui sont objectivement des ennemis de l'humanité.Le pouvoir a ceci de particulier qu'il attire ceux qui sont les moins aptes à l'exercer : des malades mentaux qui, selon leur délire, n'auront jamais assez ni de pouvoir, ni de ses attributs visibles et invisibles.L'humanité va droit à une catastrophe planétaire mais peu importe pour ces gens qui sont toujours persuadés d'être supérieurs en tout au commun des mortels, ce qui leur donne tous les droits dont celui de subordonner toute décision d'intérêt public à la satisfaction prioritaire de leurs désirs mégalomanes.TOUS les chefs (de parti, d'état ou d'église) fonctionnent sur ce modèle.D'où les Napoléon, Nabot Léon, Führer, Duce, Petit Père des Peuples, Très Petit Père des Peuples,  Grand Timonier ou Tonton (attention, piège à troll !), sans oublier les plus petits Lider Maximo, Conducator, Berlusconard, Ariel Charogne, Pine Hochet,Jean Paul xyz, Benoît abc ou autres "descendants du Prohète" ni les borgnes décolorés comme les travelos du Bois de Boulogne et autres présidents du FMI.Tous sont dévorés par une maladie mentale qui les fait se prendre pour les seuls détenteurs de la seule Vérité capable de régir le monde, toujours dans le même sens : leur assurer le pouvoir de satisfaire la perversion de l'instinct primitif qui guide tous les animaux les poussant à s'assurer un "territoire", un cheptel de femelles (tous les dictateurs, même cancéreux, ont été des polygames frénétiques) et le pouvoir nécessaire pour les conserver ainsi que les signes extérieurs de ce pouvoir pour bien faire savoir aux concurrents éventuels :"Gaffe à ta gueule, c'est moi le Boss ! Si tu t'approches je te mords !"Ne pas comprendre cette tragédie de l'humanité amène à de cruelles désillusions.Les seules personnes aptes à exercer un pouvoir bénéfique sont celles qui n'en veulent pas.L'exemple relativement récent de la Tchécoslovquie est probant.Les connards sécessionnistes ont réussi à chasser Vaclav Havel (qui ne s'est pas cramponné au pouvoir, comme un certain cancéreux) et cela a abouti à une partition du pays qui n'a en rien réglé les problèmes de sa population, contrairement aux affirmations de ceux qui voulaient du pouvoir, du pouvoir, du pouvoir, n'importe quel pouvoir mais : DU POUVOIR !!!Mais même Vaclav Havel a remordu au truc après la partition du pays, il n'a pas pu s'en empêcher !Ce qui devrait éclairer la réflexion sur les "régionalismes", "séparatismes" et "indépendantismes" en tout genre (plus de fractions = plus de postes de pouvoir pour les malades mentaux qui en veulent).L'humanité est condamnée du fait que peu d'individus possèdent le mode d'emploi du fabuleux cerveau dont ils sont dotés et, à 99,9999 % n'en utilisent que la partie reptilienne, celle où réside cet instinct primitif et purement animal de territorialité et de reproduction.Le drame essentiel de la démocratie est qu'il n'existe pas d'alternative viable accessible à la population planétaire.L'anarchie demande une étape supplémentaire dans l'évolution du cerveau et de la psyché (j'entends déjà les ignorants assimiler l'anarchie au foutoir... passons !).Tant pis pour l'humanité !Il ne me reste plus assez de temps à vivre pour me lamenter sur ce que je ne peux changer et, d'un point de vue darwinien, l'espèce humaine n'est qu'une espèce appelée à disparaître, comme les autres.La différence étant qu'elle sera la première espèce à avoir provoqué sa propre disparition.Peut-on voir ça comme un progrès d'un point de vue évolutionniste ?Après les grandes extinctions du Permien et du Crétacé où la majorité des espèces vivantes ont disparu, celle de l'humanité n'est qu'anecdotique et n'a d'importance que du point de vue humain.Nombre d'auteurs de SF ont abordé le sujet (Pierre Boulle dans La planète de singes, Lyon Sprague de Camp dans Le règne du gorille, Clifford D. Simak dans Demain les chiens, etc...) mais aucun n'a entraîné la moindre trace de réflexion chez les malades qui mènent l'humanité dans cette direction.Bref ! Continuons joyeusement la marche au précipice, je m'en fous je serai mort avant d'y arriver.A part ces quelques considérations peu réjouissantes pour ceux qui verront la fin du film, le lien donné par l'auteur de ce délicieux concentré d'humour me rappelle un documentaire.Il s'agit d'une campagne menée à Madagascar et dans d'autres régions d'Afrique et du monde par des écolos intelligents (ils ne le sont pas tous).Ils enseignent la culture du riz selon une méthode presque sèche :au lieu d'inonder les rizières pendant des mois on les irrigue, sans les inonder, pendant quelques semaines.Ceci permet de diviser par 10 la quantité d'eau nécessaire et de cultiver le riz dans des régions où la méthode classique est impossible par manque d'eau et de réduire à rien ou presque la production de méthane.Sans oublier la suppression des pouponnières à moustiques.Le repiquage épi par épi et non par botte comme dans la méthode habituelle permet en outre de diviser par 4 ou 5 la quantité de semence nécessaire tout en augmentant le rendement de chaque épi qui n'est plus étouffé par ses voisins de motte.Ajoutez-y la formation des cultivateurs par leurs pairs (plus crédibles que des toubabs occidentaux pleins de morgue) formés par des agronomes ayant étudié et mis au point cette technique, cela donne des augmentations de rendement extraordinaires sans aucun intrant chimique ni aucune machine (parfait pour les petits exploitants du "tiers-monde").Sans compter la possibilité de faire pousser du riz là où la méthode humide est impossible.Sur ce, je vous laisse et retourne déprimer dans mon coin en attendant l'âge d'oraison.