Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les aventures de Maëster sur le net
  • Les aventures de Maëster sur le net
  • : Auteur de Bande Dessinée (Fluide Glacial, Le Lombard, Glénat), autodidacte (ça veut dire que je conduis mes doigts tout seul), soupe-au-lait et esthète de l'art.
  • Contact

Ci-dessus

 
J'avais d'abord pensé écrire "Dentiste" (à cause de "email -> ok") mais je me suis dit que cela ferait fuir tout le monde.

 

D'où "Lavabo".

Farfouillage

Le plat du jour


Le Blog de Yal
à découvrir d'urgence.

Yann Lesacher
illustrateur, peintre, croqueur,
un dessineux comme je les aime.
 

ds-1
 Cliquer ici pour sa version de Claudia Cardinale


Dans Les Tiroirs

Texte Libre

Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère, "toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits." Donc, merci de ne pas balancer mes dessins et mes images aux quatre coins de l'internet ou d'ailleurs...

 

Important : Les commentaires étant modérés, ils n'apparaîtront qu'après validation de ma part. Ne vous étonnez pas de ne pas les voir s'afficher immédiatement.

(C'est valable aussi pour l'hypocrite lectrice, ma (moins) semblable, ma soeur... et plus si affinités, et pour les quelques ignares égarés ici, la phrase est empruntée à M. Charles Baudelaire, dans ses bien jolies "Fleurs du Mal")

Sur La Table

6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 17:53



En attendant des nouvelles fraîches,
un peu de musique (cliquez
sur les images)...


Jim


Jimi



(Je précise bien que ce sont des ébauches
que j'ai bien l'intention de retravailler...
quand j'aurai le temps...)



.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maëster - dans Caricatures
commenter cet article

commentaires

Sayko 27/09/2008 20:32

...suite du commentaire laissé chez pour le "Boss"... :"Ah bah voilà!!"Merci! Ce sont des ébauches, ok, mais ça fait travailler l'imagination pour la suite!! On sent bien que vous allez de nouveau nous épater!!

coquin 11/07/2008 15:03

Superbes ébauches !!! (ps: petite rectification...Athanagor, c'est dans "l'automne à pekin". ^^   )

Paul Boyer 09/07/2008 17:56

[...] je trouve inquiétant que l'on puisse rédiger un
article dans une encyclopédie (ou ce qui se voudrait être) sur la base
de fausses informations.[...]Je m'insurge !Pour moi, Wikipedia est l'illustration du mécanisme de la démocratie appliqué à la gestion de la connaissance. Chacun peut s'exprimer au même titre sur tous les sujets.L'inverse de la démocratie étant lorsque le pouvoir politique (ou la gestion de la connaissance) n'est confié qu'aux personnes qui sont considérées qualifiées... par elles-mêmes ou par leurs pairs.Donc on a d'un côté un ouvrage écrit par des experts dont l'autorité est validée par leurs pairs, ce qui s'apparente pour moi à une aristocratie de la connaissance, voire carrément à l'ancien régime dans le cas du dictionnaire de l'Académie Française.Et de l'autre côté une encyclopédie écrite par tout le monde, consultée par tout le monde et validée par tout le monde, à l'instar d'une démocratie par suffrage universel direct.Bien entendu, cela choque que n'importe quel imbécile (voire même une poule si on lui met un clavier sous le bec) puisse modifier la rédaction d'un article "sérieux" sur un thème auquel il ne sait et ne comprends manifestement rien.Soit.Mais alors pourquoi M. et Mme Bidochon ont le droit de vote pour l'élection du Président de la République Française, et participent ainsi au choix de celui qui aura un pouvoir important sur des sujets importants et complexes ? (Pour mettre une limite à ma comparaison, je précise que je ne suis pas favorable au droit de vote pour les poules)La démocratie fonctionne étonamment bien. Evidemment, il y a des imperfections (Je fais partie de ceux qui considèrent notre président actuel comme une personification de certains de ces défauts). Cependant, je n'ai pas mieux à proposer, et pour l'instant personne n'a mis en oeuvre un meilleur système de gestion du pouvoir politique.Wikipedia fonctionne aussi étonamment bien. Evidemment, il y a des erreurs dans wikipedia. Quelques études ont montré cependant qu'il y en a étonnamment plutôt moins que dans les encyclopédies 'autorisées', dont le prix réserve la lecture à une faible partie de la population.Sur Wikipedia, plus un article est consulté, plus il est corrigé.Quant aux articles peu consultés, s'il y a des erreurs, c'est sans doute un peu moins grave. Surtout que si l'erreur vient à être utilisée et diffusée, alors l'article sera un peu plus consulté et l'erreur sera donc plus rapidement corrigée.Quelques articles particulièrement critiques/polémiques ont connu de véritables guerres des modifications. A ma connaissance, et sans remettre en cause les principes de départ, Wikipedia s'en est plutôt bien sorti. [...]Je pense donc que
la référence à Wikipédia, si souvent avancée dans les discussions sur
internet, doit être faite avec beaucoup de circonspection.J'abonde en ce sens. Qu'il s'agisse de wikipédia ou de toute autre source.C'est, ça a toujours été et ce sera toujours de la responsabilité du lecteur de comprendre et de vérifier ce qu'il trouve à lire, avec son cerveau (ou sa cervelle, s'il s'agit d'une poule). La seule nouveauté est que le lecteur peut directement modifier lui-même les erreurs qu'il détecte.Je ne résiste pas à la tentation de mentionner, et c'est une illustration magnifique de ce dernier point, la gaffe magnifique des USA au G8 lorsqu'ils ont diffusé une bio de Berlusconi qu'ils n'avaient manifestement pas relue (par exemple sur lepoint.fr).

Maëster 09/07/2008 18:59





Je persiste et signe, malgré votre défense (brillante et pas fausse) ; je trouve inquiétant que l'on puisse rédiger un article dans une
encyclopédie (qu'il s'agisse de Wikipédia ou de toute autre encyclopédie) sur la base de fausses informations, sciemment ou par ignorance (et par
paresse).

De même que je trouve inquiétant que l'on puisse rédiger des thèses, des mémoires, des compte-rendus de recherches, des articles de journaux sur la base d'informations fausses.

Que cela fonctionne plutôt mieux avec le principe de Wikipédia ne signifie pas qu'il faille ne se fier qu'à ce qui y est écrit.


jro44 08/07/2008 21:37

Concernant les bouclages de Fluide : j'aurai adoré en être seulement simple spectateur il y a une dizaine d'années pour  vous voir , vous très cher Maèèèèètre, mais aussi, bien entendu, pour pouvoir approcher au moins une fois dans ma vie Marcel Gotlib ... Lui, c'est Brassens qu'il aurait voulu rencontrer (il a d'ailleurs eu l'occasion, cf Ma vie en Vrac). Remarquez qu'à la différence de Brassens, notre divin Marcel est toujours de ce monde, donc me concernant, rien n'est encore perdu :o)Concernant vous deux caricatures : Jim et Jimi font partie de mes références musical surtout Jimi.  Dire que si ils étaient encore en vie, ils auraient 66 ans !!! Voyant ce que sont encore capables de faire les Stones, je me dit que nous avons peut-être louper quelque chose.Sans compter, que juste avant sa mort, Hendrix s'était mis au piano et avait des projets, entre autre avec Miles DAVIS. Libéré d'anciens contrats auquel il était attaché et qui le bridait, il était sur le point de retrouver sa totale liberté créatrice : sans aucun doute, la musique ne serait pas la même aujourd'hui.

Mat 08/07/2008 17:09

P'tite question, relative à Fluide Glacial, pourquoi en êtes vous parti et quand? L'ambiance au bouclage ça donne quoi? Au lire des marges et des commentaires des dessineux, ça doit être un sacré bordel là dedans, je me trompe?Bonne continuation.

Maëster 08/07/2008 18:15




Ce serait un peu long (et pas très rigolo) à raconter ; en résumé, j'étais en désaccord avec la politique éditoriale de la nouvelle direction (je ne parle pas du rédacteur en chef mais du
directeur) et ce que je considère comme du mépris envers les auteurs, notamment les "petits auteurs".

Jai essayé, à mon humble niveau, de faire bouger les choses et, constatant que je n'étais pas écouté, je suis parti (en 2004).

Les bouclages ont toujours été un moment à part, des retrouvailles entre les auteurs et l'occasion de joyeuses déconnades. C'est sans doute la seule chose qui me manque aujourd'hui.