Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les aventures de Maëster sur le net
  • Les aventures de Maëster sur le net
  • : Auteur de Bande Dessinée (Fluide Glacial, Le Lombard, Glénat), autodidacte (ça veut dire que je conduis mes doigts tout seul), soupe-au-lait et esthète de l'art.
  • Contact

Ci-dessus

 
J'avais d'abord pensé écrire "Dentiste" (à cause de "email -> ok") mais je me suis dit que cela ferait fuir tout le monde.

 

D'où "Lavabo".

Farfouillage

Le plat du jour


Le Blog de Yal
à découvrir d'urgence.

Yann Lesacher
illustrateur, peintre, croqueur,
un dessineux comme je les aime.
 

ds-1
 Cliquer ici pour sa version de Claudia Cardinale


Dans Les Tiroirs

Texte Libre

Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère, "toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits." Donc, merci de ne pas balancer mes dessins et mes images aux quatre coins de l'internet ou d'ailleurs...

 

Important : Les commentaires étant modérés, ils n'apparaîtront qu'après validation de ma part. Ne vous étonnez pas de ne pas les voir s'afficher immédiatement.

(C'est valable aussi pour l'hypocrite lectrice, ma (moins) semblable, ma soeur... et plus si affinités, et pour les quelques ignares égarés ici, la phrase est empruntée à M. Charles Baudelaire, dans ses bien jolies "Fleurs du Mal")

Sur La Table

10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 15:30





.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maëster - dans Actu qui tue
commenter cet article

commentaires

Kali 13/06/2009 14:24

"La Caricature est un temple où de vivants piliers laissent parfois sortir de confuses paroles, l'homme y passe à travers une foret de symboles qui l'observe avec des regards familiers..."
Que Baudelaire me pardonne, je viens de louper ma correspondance, je devrais un peu mieux surveiller les horaires de mon train de vie ...

Berçé depuis ma plus molle adolescence par les petites bulles de Foulouyoude Gloziol, de ses jolis micquets et, plus tôt, de "Mâtin quel journal" qui pilota mon interêt pour la Bandessinée et autres délires Umoristiques, je developpait fatalement un etat de démence chronique, ce qui me parait bien dérisoire après 25 ans de lecture et de relecture acharnée ...

Je ne suis pas un fan, et pourtant, je me disperse, je ventile, j'aere et je m'égare volontiers au fil des pages calembouresques du papa flingueur d'Athanogor et de Soeur Marie-Thérese, ce qui m'a conforté dans l'idée que des grands malades persistent et signent ici bas ... je ne suis pas un fan , certes mais j'admire ce qui me perfore l'esprit, ce qui me fait voyager et j'aime ce sentiment d'avoir à partager un bon moment avec l'auteur par l'intermediaire de ses créations ... fin de la partie laxative.

Je ne suis pas là pour cirer des chaussons, et j'éviterait les sempiternels "j'aime beaucoup ce que vous faites" mais force m'est d'avouer que j'aime beaucoup ce que vous faites quant au cirage, j'attends quand même d'en connaitre la couleur adéquate avant d'en appliquer une couche... ahem ahem ... trève de flateries...fin de la pièce ointe.

En fait, je ne sais pas pourquoi j'écris tout ça ... il n'est pas facile de résumer en quelques lignes tout ce que j'aurais à dire sur ces années passées à me bidonner derriere ces zillustrés, à les faire découvrir à mes proches, à en retenir les meilleurs morceaux et à forger mes pauvres zygomatiques au contact de tant de talent monayant ma joie de lecteur. Ah si , j'ai bien un mot, un seul pour résumer tout ça, un petit mot de rien du tout qui pourtant aide souvent à clore un (trop) long discours et je répondrais donc a toutes ces images par ce mot ... (fin de la partie laborieuse)

MERCI

Un (ex) petit gars de Bezons ...
Pause Scriptum : navré de mon orthographe appauvri, mais par moments (môman ?) j'ecris comme je parle ... c'est à dire sans accents.

Maëster 13/06/2009 19:15




Que voilà un compliment joliment troussé... La forme autant que le fond me touche, non que vous touchiez le fond, mais vous
mettez les formes. 





Petit+Page 12/06/2009 21:15

L'Europe = La piste aux étoiles!!! Où la démocratie est remisée au placard, à coups d'abstention et de refus de reconnaître la victoire d'un NON à un référendum!

Le Petit Page, qui continue à voter...en tant que clown blanc de ce cirque pitoyable!

MICHEL 12/06/2009 20:58

Lapider BAYROUTH ! Malheur à celui qui lui lance a pierre ! Et puis, ce sont les élections en IRAN... Après celles du LIBAN ! Un vrai jeu de massacres ! Et les oreilles ? Ne les lui tirer pas trop fort SVP sinon il va finir par ressembler à un éléphant du PS guère plus en forme que le MODEM ! Pour la plus grande joie de notre "chouchou" national malgré le désaveu (mérité) de sa loi HADOPI !

MICHEL 12/06/2009 20:51

Je suis assez "beyrouté" par ce champ de ruines : L'Europe, c'est les étoiles ou les pierres qui entourent le malheureux qu'on croirait lapidé ! " Malheureux comme les pierres" ?

Will 12/06/2009 19:08

Un truc bien chez les français, c'est qu'ils ne sont jamais contents de ce qu'ils ont, qu'ils ont la critique un peu trop facile et parfois sans vrai fondement et qu'ils jettent presque à chaque fois le bébé avec l'eau du bain (et ça, c'est pas bien, vaut mieux les congeler, ça intéresse beaucoup plus les médias !!!)

Maëster 12/06/2009 19:59




"ils ne sont jamais contents de ce qu'ils ont". Quand on a Sarkozy comme président et Bayrou ou Royal comme opposants, ça peut
se comprendre...