Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les aventures de Maëster sur le net
  • Les aventures de Maëster sur le net
  • : Auteur de Bande Dessinée (Fluide Glacial, Le Lombard, Glénat), autodidacte (ça veut dire que je conduis mes doigts tout seul), soupe-au-lait et esthète de l'art.
  • Contact

Ci-dessus

 
J'avais d'abord pensé écrire "Dentiste" (à cause de "email -> ok") mais je me suis dit que cela ferait fuir tout le monde.

 

D'où "Lavabo".

Farfouillage

Le plat du jour


Le Blog de Yal
à découvrir d'urgence.

Yann Lesacher
illustrateur, peintre, croqueur,
un dessineux comme je les aime.
 

ds-1
 Cliquer ici pour sa version de Claudia Cardinale


Dans Les Tiroirs

Texte Libre

Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère, "toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits." Donc, merci de ne pas balancer mes dessins et mes images aux quatre coins de l'internet ou d'ailleurs...

 

Important : Les commentaires étant modérés, ils n'apparaîtront qu'après validation de ma part. Ne vous étonnez pas de ne pas les voir s'afficher immédiatement.

(C'est valable aussi pour l'hypocrite lectrice, ma (moins) semblable, ma soeur... et plus si affinités, et pour les quelques ignares égarés ici, la phrase est empruntée à M. Charles Baudelaire, dans ses bien jolies "Fleurs du Mal")

Sur La Table

17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 17:43

Partager cet article

Repost 0
Published by Maëster - dans Actu qui tue
commenter cet article

commentaires

Ardalia 18/06/2009 15:04

J'ai vu le petit film et lu l'explication de Valls qui rejoint mon interprétation (je ne savais pas ce qu'il en disait avant de commenter).
Si on complétait sa phrase "quelques blancos et tout de suite, ça a une autre gueule, ça fait pluri-ethnique, ouvert sur le monde : la classe."
Ou alors, dans une rue de Johannesbourg, particulièrement javellisée "Belle image pour la ville. Tu me mets ici quelques Noirs, quelques Blacks, quelque Niggas..." Cette comparaison est abusive, mais je veux juste souligner que l'accusation de racisme est probablement absurde par rapport à ce qui a été dit. La comparaison est néanmoins intéressante, dans l'interprétation "racisante", l'accumulation est sentie comme méliorative : de Vrais Blancs, mais je n'ai pas le sentiment que ce soit son vrai sens. Si l'on prend une position esthétique, le blanc face au noir est un gage de profondeur, de relief, de perspective, quelque chose d'intéressant qui se dégage. "Blancos", c'est flatteur ? Pas pour moi.

A propos de café, j'aimerais mieux discuter de ça avec vous devant un pot. Celui dont je parle, avec ses deux voisins, est peut-être symptomatique de la tradition qui se confond avec la religion. Mais je devrais peut-être leur demander, tout simplement, avant de juger...

Maëster 18/06/2009 15:09




Personnellement, je ne l'accuse pas de racisme, juste d'avoir dit une connerie. 





Félicien 18/06/2009 10:24

Y'en a certains qu'on aurait aimé qu'ils soient daltoniens...

Ardalia 18/06/2009 10:11

Mouais, je ne suis pas convaincue par le bien fondé de cette polémique. A mon avis, mais je peux me tromper, c'est sûr, il a voulu souligner l'échec de la mixité sociale. Il n'est pas bon qu'un quartier soit monochrome, quelle que soit, d'ailleurs, la couleur de peau en question.
Aux USA, les noirs d'Afrique ne sont pas facilement intégrés par leurs cousins descendants d'esclaves, car ils sont différents, leur culture est différente et le rapprochement n'est pas si facile. C'est une erreur de parler de ghettoïsation par la couleur de peau, il est surtout question de moyens financiers et de culture. Les gens rejetés pour leur mœurs auront tendance à se regrouper pour se serrer les coudes, ce serait difficile de leur reprocher. C'est justement à la société civile, et précisément aux élus, de favoriser l'intégration et donc la mixité.
Je me fous de Valls, mais prendre les politiques pour des niais, c'est une erreur. Tous, dans l'intimité, nous aimons exprimer les choses de façon brutale et avons une complicité avec notre entourage qui nous permet des raccourcis, lesquels, pris isolément, peuvent tromper sur leur véritable sens.
Il y a un café, par chez moi, où je n'ai jamais vu une femme. Ca manque carrément de femmes. Cela signifie-il que je hais les hommes ? Pas vraiment...

Maëster 18/06/2009 11:26




Je ne suis pas certain que votre comparaison soit juste.

Dans le reportage diffusé (qu'on peut voir là), on entend
Manuel Valls dire : "Belle image... Belle image de la ville d'Evry... " avant d'ajouter "tu me mets quelques blancs, quelques whites, quelques blancos...".

Ses explications, par la suite, qui appellent à une plus grande mixité sociale et ethniques, sont certes plausibles, mais cela tient du discours politique contrôlé. Dans cette séquence, on peut
s'interroger sur cette réaction pour le moins primaire ; une brocante de quartier avec une majorité de noirs donnerait une mauvaise image de la ville... ? 

Si vous disiez de même "belle image de ma région" en relevant l'absence de femmes dans ce café, vous auriez un discours réducteur. Ce café ne représente pas votre région, l'absence de femmes peut
s'expliquer de différentes manières, on peut se demander pourquoi il n'y a pas de femmes, mais ce n'est pas significatif (à moins que tous les cafés du coin ne pratiquent cette ségrégation).
 
Imaginons la même remarque dans la bouche de... Eric Raoult (par exemple). 


 


Francky 18/06/2009 09:19

3 dessins !!! Merci.
Le retour de la couleur sur toshop ?

Stéphane 18/06/2009 09:19

Alors on s'absente 2 mn et hop, une profusion de dessin tous plus excellents les uns que les autres, laissez-moi souffler entre 2 tranches de rires!!! Cher Maître, vous êtes le Lemmy Kill"Maester" du dessin, puissant, Rock et drôle (la bio de Lemmy l'est tout autant!).
Merci!