Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les aventures de Maëster sur le net
  • Les aventures de Maëster sur le net
  • : Auteur de Bande Dessinée (Fluide Glacial, Le Lombard, Glénat), autodidacte (ça veut dire que je conduis mes doigts tout seul), soupe-au-lait et esthète de l'art.
  • Contact

Ci-dessus

 
J'avais d'abord pensé écrire "Dentiste" (à cause de "email -> ok") mais je me suis dit que cela ferait fuir tout le monde.

 

D'où "Lavabo".

Farfouillage

Le plat du jour


Le Blog de Yal
à découvrir d'urgence.

Yann Lesacher
illustrateur, peintre, croqueur,
un dessineux comme je les aime.
 

ds-1
 Cliquer ici pour sa version de Claudia Cardinale


Dans Les Tiroirs

Texte Libre

Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère, "toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits." Donc, merci de ne pas balancer mes dessins et mes images aux quatre coins de l'internet ou d'ailleurs...

 

Important : Les commentaires étant modérés, ils n'apparaîtront qu'après validation de ma part. Ne vous étonnez pas de ne pas les voir s'afficher immédiatement.

(C'est valable aussi pour l'hypocrite lectrice, ma (moins) semblable, ma soeur... et plus si affinités, et pour les quelques ignares égarés ici, la phrase est empruntée à M. Charles Baudelaire, dans ses bien jolies "Fleurs du Mal")

Sur La Table

20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 11:26



soixantaine de députés sur le port
de la burqa en France ranime le débat :
Faut-il interdire par la loi le port du voile
(intégral) ?.





Partager cet article

Repost 0
Published by Maëster - dans Actu qui tue
commenter cet article

commentaires

charles sebastien 27/06/2009 15:32

Vaut-il mieux être affublé d'une burka ou d'une caricature?
D'ailleurs notre très cher roisident ne nous a t il pas obligé au port de la caricature?
Pour ma part l'acceptation des signes extèrieurs de connerie ne sont toujours pas de vigueur en France alors il est hors de question d'accepter des rêgles implicites d'esclavage qui ne datent de pas plus de 80 ans ...... si les religions ne sont considérées comme telles que parce qu'elles sont vielles contrairement aux sectes qui veulent prendre leur place, alors "a bas les vieux cons" pour ne pas écrire pire!

François 27/06/2009 12:02

Elsie, faut pas vous énerver comme ça ;-)

Il n'y a pas de loi, juste un débat pour savoir s'il faut en faire une... Que proposez vous ?

C'est bien toute la difficulté de ce genre de discussion: le sort des femmes cachées sous des voiles est difficilement tolérable; les savoir séquestrées chez elles l'est encore moins. Donc on choisit le moindre mal en attendant que les choses s'améliorent d'elles mêmes, c'est ça ? Moi, je ne suis pas contre. J'aurai, à la réflexion, plutôt tendance à me rallier à cette position.

Mais examiner toutes les hypothèses, évoquer ce que font les autres pays, réfléchir à toutes les conséquences que peuvent avoir nos décisions, c'est le but d'un débat démocratique dans lequel personne n'a la réponse définitive et absolue. Et c'est salutaire.

Elsie/Leslie 27/06/2009 10:53

La turquie l'a fait, la Turquie l'a fait. Si la Turquie se jette à la mer, on va pas le faire non plus. En Turquie, la volonté était de transformer une pratique TRES répandue en pratique disparue ou marginale. En France, le problème est inverse. On veut empêcher une pratique TRES marginale de devenir répandue.

En sommes, cette loi, c'est comme celle sur les putes : une loi sparadrap. On ne les verra plus dans la rue, donc, il n' yaura plus de problème. Mais on sait très bien que le problème sera autre : des femmes cloitrées chez elles qu'on ne pourra plus reperer, donc plus aider. Si bien que ça agravera leurs malheurs au lieu de l'adoucir.

En gros, ils pourront continuer à les tabasser, pourvu qu'on n'en entende pas parler...

Circulez, braves gens, ya rien à voir. Littéralement.

Kristell 24/06/2009 01:07

Oui, que faire?
Ne rien faire? Ni Putes Ni Soumises (NPNS), qui possède des plate-formes d'écoute et de soutien aux femmes opprimées, témoigne de l'aggravation de leur situation, depuis 2003, année de création de l'association.
Eduquer? des hommes et des femmes, donc des adultes? ah non, bien sûr, alors communiquer.. mmh.. mais sait-on seulement le faire?
Eduquer les jeunes? on arrive de moins en moins à les tenir (je bosse dans des écoles), à leur apprendre à lire.. ils sont en butte contre la France (Entre les murs), alors ils n'écouteront pas des profs qui leur enseigneront la remise en question des traditions pour le bien de l'être humain, l'égalité des sexes.. et pourquoi ne pas faire un petit rappel sur le rôle des lois de protéger les personnes et leurs libertés? bien sûr, tout cela est à faire, mais je doute des résultats, et si malgré tout, il y en a, ils seront longs à venir, et combien de femmes vont-elles continuer de souffrir d'ici là.. Et si on commençait par embaucher des profs? (lumière!!)
Insérer? oui, c'est une bonne idée, que les femmes soient voilées ou pas, d'ailleurs..
Cependant, je doute que tout cela soit suffisant. En plus, ça tombe mal, parce que du boulot, y en a de moins en moins..
J'ai un peu surfé sur des sites musulmans, et j'ai lu que plusieurs interprétaient le Coran comme n'affirmant pas la femme comme inférieure, et condamnant la violence envers la femme, sinon une frappe symbolique, soit une chiquenaude par un petit bâton (à interpréter dans le contexte de l'époque, sans doute.. voire à faire évoluer peut être, comme le font sans doute des musulmans, d'ailleurs). (Bon les textes semblent quand même équivoques..)
Quant au voile, ma recherche est succincte, et j'ignore si le voile est clairement prescrit par le Coran ou s'il s'agit juste de préserver la pudeur de l'homme et de la femme, sans indication claire de la remédiation à apporter (dans ce cas, une loi interdisant le viol et une police ne suffirait elle pas à préserver la pudeur de la femme aux yeux des musulmans?)
En tout, cas, il semble bien que la burqa ne soit pas prescrite, mais qu'elle résulte d'une tradition antérieure à l'Islam, dans les régions de l'Afghanistan et du Pakistan.
J'ai donc l'impression qu'une grande aide peut provenir des musulmans humanistes, ce qui sur le principe est plutôt sain, je trouve.
Le recteur de la mosquée de Paris pense que le mimétisme avec les Afghans qui luttent contre les Américains est en jeu. Alors la solution serait dans une politique étrangère différente des Américains? Donc Obama, malgré ce que j'estime être une grosse coquille au sujet du voile, aurait ironiquement apporté son concours au problème en tendant la main des USA à l'Islam au Caire? Il nous faudrait donc nous en remettre à Obama? (L'ensemble du discours était peut être pensé ainsi, finalement, voile y compris.. ah le calculateur!) Certes, l'homme est intéressant, mais le pari risqué : l'Irak, l'Afghanistan, la Palestine sont de sacrés paquets de noeuds..
Interdire la violence et la soumission? trop de femmes n'iront pas porter plainte, nous le savons. Ce qui ne dispense cependant pas d'intensifier les mesures d'aide aux femmes opprimées de toutes orientations religieuses, dont les chiffres sont effrayants.
Interdire le voile intégral? c'est enfermer des femmes chez elles. De plus certaines femmes semblent le porter librement. Mais bon si elles sont si libres et si vertueuses, on pourrait peut être leur demander de s'en passer pour des principes de sécurité (comme en Belgique et au Luxembourg) ou pour aider leurs copines maltraitées, et ce, d'autant plus que le Coran ne prescrit pas le voile intégral.
Interdire l'enfermement des femmes chez elles contre leurs volontés? c'est déjà fait sans doute. De toute façon, elles ne porteront pas plainte.
Il n'y a que le port du voile intégral qui soit prouvable in fine.
Ne pas interdire le voile intégral? est-ce acceptable de principe? peut-on tolérer l'emprisonnement évident d'une personne? mmh.. ne faudrait-il pas avoir un plan B presque assuré de réussir pour que ne pas interdire soit éthique?
Interdire n'est-il pas d'abord une affirmation forte du refus de la France de l'emprisonnement de ces femmes, qui puissent marquer les esprits et être le socle d'un vrai débat? Bien sûr, c'est aussi un moyen sûr d'obtenir une levée de boucliers.. peut être inévitable, de toute manière, à la résolution du problème, que les mesures ne soient qu'éducatives et sociales et donc suffisamment nombreuses pour espérer un résultat, ou bien aussi interdictives.
Après tout, on interdit bien aux filles musulmanes d'aller en biologie où l'on parle de sexe, il sera tout aussi simple d'étendre l'interdiction à la philosophie ou à l'instruction civique..
En attendant le jour où ces hommes et ces femmes pourront réaliser ce sentiment de liberté qui remplit le coeur quand on se soustrait à l'influence d'une tradition.. Apprendre à penser par soi même, voilà un enseignement qui rendrait bien des services aux hommes et à la paix des nations.
En tout cas, en réponse à Gromeul et Tom, le message de NPNS quant au relativisme culturel dont vous vous faites le relais ici est clair : elles le condamnent comme un frein à l'émancipation de ces femmes pour lesquelles elles se battent. Pour ma part, je pense que ce n'est pas parce qu'un comportement est traditionnel qu'il peut mettre au dessus des lois et de la protection de la personne humaine.
Quant à légiférer sur la permission de porter une burqa dans des professions, j'avoue que j'en tombe des nues.. Quand on voit la dureté du monde du travail et les discriminations en son sein, hors du port de la burqa, je m'étais imaginé que ces femmes n'avaient même pas tenté leur chance, et que la presse aurait relayé l'information concernant la réaction des employeurs devant ce vêtement. Mais il est vrai que vous parlez de métiers de la fonction publique. A quand des dessinatrices de BD en burqa?
Je suis d'accord avec vous, François, je crois que pour faire avancer la situation de ces femmes, on ne pourra pas faire l'économie de remous difficiles. En plus, si la Turquie l'a fait, ça déblaie le chemin..

Firelove 23/06/2009 23:32

Burqua, burqua..Moi je dis : "Et burqua pas?"on est libre apres tout.