Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les aventures de Maëster sur le net
  • Les aventures de Maëster sur le net
  • : Auteur de Bande Dessinée (Fluide Glacial, Le Lombard, Glénat), autodidacte (ça veut dire que je conduis mes doigts tout seul), soupe-au-lait et esthète de l'art.
  • Contact

Ci-dessus

 
J'avais d'abord pensé écrire "Dentiste" (à cause de "email -> ok") mais je me suis dit que cela ferait fuir tout le monde.

 

D'où "Lavabo".

Farfouillage

Le plat du jour


Le Blog de Yal
à découvrir d'urgence.

Yann Lesacher
illustrateur, peintre, croqueur,
un dessineux comme je les aime.
 

ds-1
 Cliquer ici pour sa version de Claudia Cardinale


Dans Les Tiroirs

Texte Libre

Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère, "toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits." Donc, merci de ne pas balancer mes dessins et mes images aux quatre coins de l'internet ou d'ailleurs...

 

Important : Les commentaires étant modérés, ils n'apparaîtront qu'après validation de ma part. Ne vous étonnez pas de ne pas les voir s'afficher immédiatement.

(C'est valable aussi pour l'hypocrite lectrice, ma (moins) semblable, ma soeur... et plus si affinités, et pour les quelques ignares égarés ici, la phrase est empruntée à M. Charles Baudelaire, dans ses bien jolies "Fleurs du Mal")

Sur La Table

3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 02:07


Polanski rattrapé par son passé... Un vrai Roman noir.




Partager cet article

Repost 0
Published by Maëster - dans Actu qui tue
commenter cet article

commentaires

Pizzelin 19/11/2009 19:52



(Réponse à la réponse du message n°31)


 


Cher Maîstre,


 


Comme je suis humain, et que j'en ai la capacité, je vous pardonne. :)


Et puisque vous me faites reparaître réapparaître malgré mon bon gré…


 


Je ne cherche nullement à interpeller les politiques… car je sais depuis looooooooooongtemps qu'ils sont "sourds". Et je sais aussi
que la Justice, cette Grande Putain qui s'offre aux plus offrants, se moque éperdument des victimes (surtout quand elles sont pauvres, et que les accusés sont riches)


 


"…/ De tous temps, les sociétés civilisées (ou qui tendent à l'être) ont essayé de dépasser justement le côté instinctif et
passionnel, émotionnel, pour installer des principes que l'on peut espérer universels. Il en va ainsi pour la Justice. /…"


Ô_Ô


Permettez –moi juste de vous dire que vous n'avez jamais entendu de plaidoirie d'avocats…


 


 


L'Homme, et sa femme, ne m'étonnent plus… Ni dans le bon sens, car ils n'en ont pas. Ni même dans le mauvais sens, car c'est là leur
conduite.


Pour faire le mal, ils font la paire ; quand pour faire le bien, ce sont les pires ! Leur Enfer est d'ailleurs pavé de toutes leurs
bonnes intentions, ainsi que le droit chemin qui les y amène.


 


Par contre, ce qui m'amusera toujours, c'est de constater qu'il ne voit QUE ce qu'il veut bien voir, et qu'il n'entend QUE ce qu'il
veut bien entendre.


Souvenez-vous qu'il n'y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut point voir. Et qu'il n'y a pas de pire sourd que celui qui ne veut
point entendre.


 


Si MOI, pauvre petit travailleur mi-temps, chômeur inter mi-temps, fils d'immigré de surcroît d'un genre Sanchez Bezalez
Merguez, j'avais saoulé, drogué et violé (euh non, "abusé" il est vrai qu'il a payé 260.000 $ pour cette petite nuance) une jeune fille âgée de 13 ans… La fille à Nicolas tiens, ou la fille à
Kouchner, ou non, mieux, la fille à Badinter. 


 


J'aurais vraiment "aimé" voir si la gentille Police était venue gentiment sonner à ma porte pour m'interroger gentiment. Si après
avoir reconnu les faits cette même gentille Police m'avait tout aussi gentiment ramené à ma maison après avoir fait mon lit et passé l'aspiro. Voir si ces gentils Messieurs de la "peau lisse"
m'auraient gentiment assigné à résidence après m'avoir souhaité une bonne nuit les petits.


 


Et après cela (faudrait vraiment que j'aie une chance de pendu) voir si, avec un mandat IN-TER-NA-TIO-NAL collé au cul, ils
déroulassent le tapis rouge d'aéroporC en aéroporC afin que je reçusse de jolies statuettes en or (de veau) pour frimer à la une de "Mercis" et de "Bravos".


 


Mais surtout, j'aimerais voir (non pas Syracuse, mais) SI CELA AVAIT ETE LEUR FILLE que MOI j'avais "abusée", si cette affaire durât
32 putains d'années du pôvre petit commun des mortels que je suis !!!


 


 


Petit P-S : vous faites un dessin sur le pauvre petit Monsieur P., pourquoi donc vous parlerais-je de Sumatra ? Je n'y vois même pas
de rapport… à moins que le pauvre petit Monsieur P. y ait reçu une statuette en or…


 


Re-petit P-S : vous êtes beaucoup moins drôle quand vous êtes sérieux ! :D


 


 


Cordialement


Pizze :]



Maëster 19/11/2009 22:19




Cher Monsieur,

je n'ai ni la patience, ni la force de relire nos échanges, votre diatribe m'ayant : 

1- épuisé, 
2- saoulé,
3- surtout profondément ennuyé. 

Vous dîtes plein de choses qui prouvent que vous n'avez rien compris à mon dessin. Considérez que vous avez raison, puisque de toute façon c'est ce que vous pensez, et que vous perdez votre temps à
essayer de me convaincre. Donc, cessez de me faire perdre le mien avec les relations contre nature que vous entretenez avec les diptères, il n'y a rien d'illégal à ça mais ça n'intéresse que
vous. 
Bye... 

 


la belette 12/11/2009 12:35


Votre réaction émotionnelle et votre jugement lapidaire sur ma personne sur la base d'un seul commentaire illustre à merveille ce dernier. Merci XD

Et pour terminer de jouer avec vous parce que c'est un peu trop facile en fait, il est bien évident que le qualificatif d'un argument ne renvoit pas à celui qui l'énonce dans sa totalité. On dira
d'ailleurs pour être exact que telle personne est simpliste dans sa réponse. Donc, si effectivement, on fait au départ crédit de l'intelligence du locuteur, reste que vous ne pouvez détacher
complètement l'idée de celui qui la pense.


Bref tout ça pour dire que vous avez été bien faux cul dans votre première réponse et que votre dernière réaction épidermique me laisse croire que vous pouvez même à l'occasion être
particulièrement con. Encore une fois, loin de moi l'idée que vous faites preuve d'autant de pertinence d'esprit en toutes occasions. Je suis certain que de temps en temps, vous vous reposez.



Maëster 12/11/2009 15:44




Tiens ? On agite un chiffon, et la belette fonce... 

On retourne votre procédé (l'insulte basique proférée sans le moindre argumentaire, juste assénée) et vous gobez le tout. Voilà qui me laisse penser que vous êtes vraiment abruti(e), en toutes
occasions (parce que je suis lapidaire aujourd'hui). 

Quelle sera donc votre prochaine réplique : "huhuhu" (pour faire méprisant qui survole) ?  


Cela dit, on s'en fout.




la belette 11/11/2009 17:53



@ la réponse de Maester : "pardonnez-moi si je vous ai blessé mais vous semblez ne rester que sur le registre émotionnel ; ainsi, je ne vous ai pas traité de simplet parce que votre avis diffère
du mien, j'ai écrit : "L'ARGUMENT (...) est un peu simpliste, voire simplet". Vous n'êtes pas, que je sache, un argument. Et j'espère que vous n'êtes pas confondu avec ceux que vous employez,
quels qu'ils soient."


 


Quelle réponse complètement con. Enfin, loin de moi l'idée de vous traiter de con, vous n'êtes évidemment pas une réponse, enfin pardonnez moi, mais qu'est ce qu'elle est con cette réponse. Enfin
pardonnez moi encore, je ne m'adresse qu'à la réponse, laquelle, comme toutes réponses, existe ex nihilo dans le pays des réponses, à l'est de la république des pensées, à l'ouest de l'empire des
croyances et au sud du royaumes des convictions.


Nul besoin donc de préciser que : Don't take it personal dude, it's purely rethorical



Maëster 11/11/2009 18:46





Ah oui, alors là, d'accord, je suis con-fondu par la pertinence de votre argumentaire qui me laisse coi et me renvoie à ma
médiocrité. 


Tiens, je vais vous dire une chose, ne l'ébruitez pas, vous êtes complètement abruti(e). Pas votre commentaire, hein, pas votre rhétorique de bazar, non ; VOUS.  





Formol 26/10/2009 18:19


très bon dessin!Desolé si ça fait longtemps que je n'ai pas mis mon groin dans vos pages mais je dessine beaucoup , vous savez!je vais bientôt mettre en ligne tout mes crobards!Je suis vraiment
indigné de cette histoire et merci d'avoir mit un gros coup de pieds dans la fourmillière!A ce propos , vous savez la difference entre un prof et un pédophile?
je vous laisse sur cette boutade maitre!
Formol


muriel Angel uane 22/10/2009 19:50


et toujours avec un tel belle humeur d'humour  bonne soiré.