Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les aventures de Maëster sur le net
  • Les aventures de Maëster sur le net
  • : Auteur de Bande Dessinée (Fluide Glacial, Le Lombard, Glénat), autodidacte (ça veut dire que je conduis mes doigts tout seul), soupe-au-lait et esthète de l'art.
  • Contact

Ci-dessus

 
J'avais d'abord pensé écrire "Dentiste" (à cause de "email -> ok") mais je me suis dit que cela ferait fuir tout le monde.

 

D'où "Lavabo".

Farfouillage

Le plat du jour


Le Blog de Yal
à découvrir d'urgence.

Yann Lesacher
illustrateur, peintre, croqueur,
un dessineux comme je les aime.
 

ds-1
 Cliquer ici pour sa version de Claudia Cardinale


Dans Les Tiroirs

Texte Libre

Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère, "toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits." Donc, merci de ne pas balancer mes dessins et mes images aux quatre coins de l'internet ou d'ailleurs...

 

Important : Les commentaires étant modérés, ils n'apparaîtront qu'après validation de ma part. Ne vous étonnez pas de ne pas les voir s'afficher immédiatement.

(C'est valable aussi pour l'hypocrite lectrice, ma (moins) semblable, ma soeur... et plus si affinités, et pour les quelques ignares égarés ici, la phrase est empruntée à M. Charles Baudelaire, dans ses bien jolies "Fleurs du Mal")

Sur La Table

15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 11:00





Ce blogue va finir par ressembler
à un cimetière...


Petite esquisse pour son anniversaire.



ML-King2



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Maëster - dans Caricatures
commenter cet article

commentaires

Colin 18/01/2010 00:32


Avec ou sans etincelle, je le trouve quand même bien réussi.
Je ne connais pas le format d'origine, mais les traits d'ombre sur le front et la joue donnent une impression de grande finesse.
Très réussi selon moi.
Et puis pour un cimetière, les personnes croquées y semble revivre. Non je dirais plutôt que ce blog est une sorte de cabinet du docteur Frankenstein, qui essaye d'insuffler de la vie aux
disparus.

Longue route M'sieur Maester.


Maëster 18/01/2010 14:39




Le dessin original tient dans un carré de 12x12 cm, crobardé au Bic, un de ces dessins "vite faits" qui tombent bien sous le
stylo, retravaillé ensuite sur Totoshop pour le fond. 




Strawfield 16/01/2010 17:18


Un président américain noir s'élevant contre le profit spéculatif, une société commerciale américaine dénonçant une censure que les diplomates ont renoncé à combattre... LE rêve de ce grand
monsieur me semble encore bien vivant.
J'espère ne pas me rendre compte dans quelques semaines que tout cela n'était que poudre aux yeux...

Très belle caricature Maître. Je trouve tout de même qu'il lui manque ce "petit quelque chose" dans le regard qui faisait que son rêve n'était pas seulement un discours bien ficelé.

Pour cette première contribution, je tiens à vous remercier pour votre œuvre et particulièrement pour vos dessins d'actu plus mordants que croquants.


Maëster 16/01/2010 17:22




Oui, vous avez raison, il manque une flamme dans son oeil, je retravaillerai ça à l'occasion... 




Thierry 16/01/2010 11:22


Pas un cimetière, mais un Panthéon.
L'hommage rendu à chaque personnalité caricaturée n'a rien d'une mise en bière (avec ou sans faux-col). De tous les lecteurs gourmands que tu régales de tes portraits
mordants, tes crocs n'en bourrent jamais l'estomac lorsqu'il s'agit de ces grands-là. Hips ! Hips... (hourra !).
Sur le ring des combats contre la médiocrité, Maëster est bien le meilleur lutteur. King est son surnom.


Maëster 16/01/2010 12:07




Héhé, je viens de faire la même allusion (lutteur king) dans ma réponse à un commentaire précédent... Les grands esprits se
croisent, s'apprécient et en ressortent g(r)andis. 

Ton Tolstoïry avance ? 




regalos 16/01/2010 11:15


Pourtant en lisant le titre, je m'attendais a autre chose...
sinon tres reussi


rachid 16/01/2010 10:56


Avant, il n'y a pas encore bien longtemps, les gens qui avaient des idées dérangeantes, on les descendaient.
Ça en faisait des martyrs, et ça donnait plus de force à leurs idées.

Aujourd'hui, c'est plus subtil, on les laisse crever, ça en fait des merdes, comme moi, et le problème est règlé.

Malgré ça, j'essaie de me battre pour exister, et je viens de sortir un livre, vous avez qu'à cliquer sur mon nom pour en savoir plus.

Sinon, je suis vraiment en train de crever la gueule ouverte, ça fera plaisir à certains.
La crise a des effets dévastateurs pour ceux qui sont tout en bas.
Il n'y a plus de miettes à ramasser.
J'ai plus de quoi bouffer, le loyer impayé, et ce cher gouvernement espagnol qui vient de sortir une loi pour accélérer les procédures d'expulsion.
C'est beau le socialisme.

Rachid, vous le trouverez nulle part ailleurs, parce qu'il dit des choses qui dérangent tout le monde.
On aimerait bien le traiter de çi, de ça, même parfois de réac, mais ça marche pas, il est simplement vrai.
Dans un monde ou on fait passer le plastique pour du vrai, ça la fout mal.

Il va bientôt crever, alors acheter son livre, parlez-en, vous réussirez peut-être à le sauver.
Et sinon, vous aurez entre les mains, un livre qui vaudra de l'or.
Quand on arrêtera de secouer le sablier, et que les chosse reviendront à leur place.Au point où j'en suis, je vais pas encore faire semblant d'être modeste, mon livre est un Livre avec un L
majuscule, je l'ai dessiné avec mon sang.

Je sais pas si vous allez laisser passer mon message, si oui merci, sinon, tant pis.
Salut à toi.
Et oublie pas la chance que tu as mon frère qui ne l'sait pas.


Maëster 16/01/2010 12:05




D'habitude, c'est moi qui choisis les pubs que je passe sur mon blogue. Mais comme vous êtes un lecteur fidèle (et pas un
chien d'infidèle)... Vous devriez signer "Rachid Lutteur King", ça pourrait faire vendre. Mais ce n'est pas sûr, plus grand monde ne connaît Martin et son discours...